Les Mines d'Améthystes d'Auvergne

Notre problème

Notre problème

 Vous êtes nombreux à nous demander ce qui se passe ou c'est passé, donc :

 

Nous avons commencé de creuser en 1998 dans le secteur, puis à la suite de notre rachat du gisement, la commune du Vernet la varenne a eut l'idée grâce à nous de faire quelquechose sur l'améthyste.

On ne fonctionne plus et pas avec "le petit musée" pour ceux qui se posent la question :

on s'est brouillés et ça nous fait énormément d'ennuis et tracas (photos, pierres prêtées, pubs, offices de tourismes, cadastre, copies multiples, adresse web quasi identiques, flyers mis à la poubelle dans les campings, emploi du mot mine alors qu'ils emmenaient des gens dans une petite carrière, appelez FR3 pour bloquer notre reportage, faire croire qu'il n'y a que eux qui existent, ....)

Alors que nous sommes les précurseurs des années 2000, on devait y travailler et le géologue de l'époque nous a bien prix pour des andouilles et nous a fait avec le maire de l'époque (qui a fait 2 mandats) vraiment les 400 coups, tout était fait pour que l'on arrête ou que l'on baisse les bras !

 

Mais dans la vie, il faut toujours s'accrocher à ses rêves, car en 2020, ça a enfin changé de maire au Vernet et donc de municipalité :

- Du coup, ils se sont aperçu de l'énorme gouffre créé par la municipalité à cause du musée : activités proposées, salariés trop nombreux, frais de fonctionnement et du salaire exhorbitant que se faisait versé le géologue. Bref à chaques visiteurs, ça coûtait de l'argent à la commune et s'était donc absurde et fou de continuer ainsi !

- Ainsi, ils ont licencié plusieurs personnes, dont le fameux géologue, le musée continuera, mais en mode "soft", moins de personnels, moins d'activités proposées, ... Le musée aura un rôle de musée et nous notre rôle de faire visiter notre mine.

- Nous sommes en très bon terme avec la nouvelle municipalité qui a compris toutes nos douleurs et ennuis à cause des précédents. En bon terme aussi avec la nouvelle municipalité (nouveau maire) de la commune où se situe notre mine, ils nous ont enfin fournit un document qui officialise notre activité sur leur commune et nous ont donnés leur soutien

 

Magalie avait raison, parfois je voulais tout arrêter, il aura fallut plus de 10 ans pour que la justice "divine" soit faite, nous pouvons enfin profiter de notre activité et de notre vie beaucoup plus serainement dorénavant 

Mais il reste encore l'histoire du parking qui est impossible à acheter car il est dans une ZAD et la commune de La chapelle sur Usson veut le récupérer pour nous le louer, mais la propriétaire veut le vendre qu'à nous .....Une ZAD n'est pas éternelle ....

Tout comme l'histoire des 2 gars qui veulent faire une carrière d'améthyste (qui l'ont d'ailleurs bien entamé), leur projet à été rejeté 3 fois par l'état...On trouve ce projet mort né et contre le tourisme, l'écologie....Et il n'aura pas lieu à dit la préfecture !

Apparement un manque de courage accompagné d'un mépris pour la nature les a poussés à creuser avec des engins mécaniques pour faire mieux que nous, mais les actionnaires partent (5 au début, 2 maintenant), malgré pleins de diffusions de leur projet sur les médias car soucis avec la gendarmerie, financiés, amendes de la DDT, magouilles de parcelles, incendie, avis d'expulsion pour habitation sur le terrain non constructible, ....

Nous n'avons rien avoir avec ces gens là qui emploi le mot mine alors que c'est une carrière....Encore une fois copié !

Pourquoi ? Car l'un d'eux était avant avec l'ancien géologue qui a fait que nous copier...donc au lieu de trouver un job, on copie.

Mais la roue tourne et tout finira un jour en notre faveur, le passé nous là montré et le présent encore plus !

La morale de cette histoire est qu'il ne faut jamais baisser les bras, ni s'occuper de se que les autres font, il faut avancer tête baissée avec des oeillères en direction de ses convictions et rêves, qui un jour où l'autre se réaliseront !

 

 

* L'ex géologue de l'époque n'avait pas compris que son géosite qu'il a créé dans ce secteur du livradois-forez des améthytes a été de nombreuses fois laissé à l'abandon faute de pierres de qualités pour la taille. Sinon depuis des siècles des personnes auraient creusées tous les jours. Des tonnes de brut pour une poignée de carats pour la taille.

* L'ex géologue disait : 5 sièles d'exploitations : faux : depuis 5 siècles des personnes ont creusé et abandonné. En tout une petite dizaine d'années de travaux sur 5 siècles.

 * Les espagnols dont l'ex géologue se servait pour promouvoir touristiquement le musée, ne s'ont venus que 3 ou 4 fois (et pas 100 ans), puis il ont été éliminés par les habitants du Vernet La Varenne à cause d'une histoire de partage. (Voir la vraie histoire de François Périnet)

 

Nous n'avons pas d'aides de communes (salaires, prestations, tracto-pelle, local,...), subventions départementales ou régionales, amis acteurs touristiques, .... 

  

Nous faisons découvrir notre passion de manière simple, sans aucun artifice, tout a été fait à la main dans le respect de la nature

Quand on dit que l'on marche sur l'améthyste c'est vrai

  

 

Logo 2018 fd blanc

    Depuis 2006 

Extraction - Visites - Taillerie

 

Mines et carrière de Pégut Dessin2 cr